International

Ishitsuki Demo

Author:  Joan Greenway               Club:  Matsuyama Bonsai, Oshawa

(version française ci-dessous)

Ishitsuki demonstration led by Budi Sulistyo at Mulhouse 2018 BCI Convention (gentlemen in the picture with the microphone).

demo-3

The ”Ishitsuki” (“Literally, clinging to a rock”) style of Bonsai has tree roots that cling to a rock and is intended to express a natural landscape that can be seen in valleys or along beaches.

Commonly two methods are used to arrange the roots for this style. One is to place the roots on the side of rock surface and bring them in the container. The other method consists of placing the roots with soil in spaces in the rock. There are two types of rocks — ‘’tateishi” are standing and ‘’hiraishi,” seated rocks.

Examples of Ishitsuki are not common in Canada so I was interested in seeing a demonstration of this style at the Mulhouse convention.

Picture of the rock before the demonstration started.

demo-1

International demonstrators Budi Sulistyo from Indonesia, Mitsuo Matsuda from Japan and John Wang from the United States created an Ishitsuki at the first demonstration of this convention.

The first portion of the work was to carve out the rock to thin out the middle section. Tension mounted as we watched expecting the rock to crack in an unwanted direction! The required tools to perform such work would be a rock carving tool combined with a hammer.

The “tateishi-upright” rock had been prepared previously with anchoring wires hot-glued to the rock.

It is suggested to wire all the trees before the placement on the rock to facilitate the work. The four trees were wired during the demo (see picture below). An active discussion took place on how best to position the trees in a pleasing position and how to arrange their branches.

demo-4

The completed Itshitsuki (as seen in picture below) was placed on display, and later will join the forest of peace in the Albert Kahn garden in Paris.

demo-result

During the afternoon, I walked around the sales area and found ample material to create an Ishitsuki. This demonstration has inspired me and I look forward to trying this myself on a small standing Itshitsuki waiting for me at home!

Picture of Joan at the Mulhouse 2018 BCI Convention.

Joan

Photo ci-dessus de Joan à la Convention de BCI 2018 à Mulhouse.

Version française

Démonstration d’Ishitsuki dirigée par Budi Sulistyo (l’homme avec le microphone dans la photo ci-dessous) à la Convention de BCI 2018 à Mulhouse en France.

demo-3

Le style de bonsaï ”Ishitsuki ” (signifie littéralement: “accroché à un rocher”) est caractérisé par un arbre dont les racines s’accrochent à un rocher pour représenter un paysage naturel qui peut être observé dans des vallées ou en bordure de plages.

Deux méthodes existent pour arranger les racines dans ce style. L’une consiste à placer les racines sur le rocher et les faire suivre la paroi jusqu’au sol. L’autre méthode consiste à placer les racines avec du substrat dans des creux qui existent dans la roche.

Il y a deux types de roches soit ”tateishi ” qui est une roche verticale et ”hiraishi ,” qui est une roche horizontale. Les exemples d’Ishitsuki ne sont pas fréquents au Canada alors j’étais intéressé à voir une démonstration de ce style à la convention de Mulhouse.

Photo de la roche avant la démonstration.

demo-1

Les experts internationaux Budi Sulistyo d’Indonésie, Mitsuo Matsuda du Japon et John Wang des États-Unis ont créé un Ishitsuki à la première démonstration de la convention.

La première portion du travail fut de sculpter la roche pour diminuer la grosseur de la section du milieu. La tension a monté dans la salle car nous nous attendions à ce que la roche éclate de façon imprévisible! Les outils nécessaires pour faire ce genre de travail sont un outil de sculpture à pierre et un marteau,

Le rocher “tateishi – verticale’’ avait été préparé auparavant avec des fils d’ancrage collé à chaud sur la roche.

Il est suggéré que le ligaturage des différents arbres soit complété avant de les placer sur la roche pour faciliter le travail. Le ligaturage des quatre arbres a donc été fait pendant la démonstration (voir photo ci-dessous). Il y a eu une discussion sur la meilleure façon de placer les arbres sur la roche dans une position agréable et sur la position des branches pour complémenter la composition. 

demo-4

Le Itshitsuki terminé a été placé sur un présentoir et sera plus tard transféré au jardin Albert Kahn à Paris.

demo-result

Au cours de l’après-midi, je me suis promené dans la section des ventes et j’ai trouvé le matériel nécessaire pour créer un Ishitsuki. Cette démonstration m’a inspiré et j’ai hâte d’essayer moi-même sur une petite roche verticale qui m’attend à la maison!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s